La Fonction Princière

Emanuel, Prince Souverain de Bérémagne

Le Prince Emanuel de Dovimaldi-Nassor (parfois orthographié "Emmanuel"), né le 28 octobre 2002 à L'Isle-Adam (région parisienne, France), est un membre de la famille princière de Bérémagne. Il est issu de la Maison de Dovimaldi-Nassor qui a donnée des ducs, princes et dignitaires au monde micronational. Le Prince Emanuel âgé de quinze ans alors, accède au trône de Bérémagne le onze février deux-mille-dix-huit après la formation du gouvernement du Grand-Duc Aurand. Dès lors, il prit le titre de "Prince de Bérémagne", avec prédicat d'Altesse Sérénissime, ainsi que la gouvernance de tous les ordres princiers déjà en place.

La cérémonie du couronnement (ou intronisation), s'est déroulée le quatorze février deux-mille-dix-huit, soit trois jours après l'accession au trône du nouveau souverain. Ce jour, le Prince de Bérémagne a reçu la couronne (symbole du pouvoir princier), ainsi que le "sacrement" prononcé à voix haute, annoncant entre autres la légitimité du souverain à régner. Le Souverain, né sans aucun titres de noblesse, porte désormais ceux attachés à la Couronne.

Dans le domaine politique, conformément à la Constitution de 2018, l'action du Prince Régnant ne peut se traduire par des actions personnelles, qui pourraient s'exercer en dehors des fonctions qui lui sont attribuées. Le Prince ne peut prendre parti, ou favoriser, un parti politique.
Le Prince Souverain en tant que représentant de l'Etat assure les cérémonies officielles ainsi que les réceptions offertes en l'honneur d'invités politiques étrangers ou nationaux, ainsi que des représentants des domaines les plus variés. Les conversations et échanges avec ces personnalités, ont cependant le statut confidentiel.

L'importance du Prince varie selon les circonstances et selon le rythme même de la vie publique, et politique. Certaines périodes cruciales voient cependant l'importance du Prince s'affirmer de manière plus nette, notamment lors des phases de formation du gouvernement. Cette importance ne peut en revanche pas sortir du cadre déterminé par la Constitution.
Le Prince de Bérémagne est Grand-Maître des Ordres de la Principauté (Voir "Les Symboles"). En tant que tel, le souverain peut selon l'article deux, alinéa cinq de la Constitution de deux-mille-dix-huit, distinguer tout induvidu qui aura accompli des actes extraordinaires au service du Prince ou de la Principauté. Il porte ainsi les insignes des différents ordres ainsi que l'Echarpe du souverain (et Grand-Maître de l'Ordre de la Famille Royale de Bérémagne). L'uniforme princier se présente comme suit.
La Principauté de Bérémagne étant un Alter-Etat non-reconnu internationalement, les titres, prédicats et honneurs distribués selon l'article second, alinéa cinq de la Constitution n'ont qu'une valeur de courtoisie, et ne seront pas reconnus par la communauté internationale, ou dans des documents officiels. Certains Etats considèrent l'utilisation de titres "étrangers" comme illégale, et c'est pour cette raison qu'Emanuel ne fait pas usage des titres et décorations bérémis hors du cadre de ses fonctions.

Le 23 juillet 2020, le prince Emanuel est élu pour deux ans membre du Conseil de l'Organisation de la MicroFrancophonie par les Chefs d'Etat membres en remplacement du Grand-Duc Niels de Flandrensis.

Le 08 septembre 2021, le prince Emanuel devient Président de l'Agence de Financement Global de la Principauté de Bérémagne, association à but non-lucratif dont le siège se situe en France et qui est appelée à occuper le rôle du Secrétariat d'État au Trésor.


Le Souverain de Bérémagne porte actuellement les distinctions suivantes:

Distinctions Bérémies:
Maison Souveraine : (1er Souverain) Grand-Maître de l'Ordre de la Maison Royale de Bérémagne (2018)
Maison Souveraine : (1er Souverain) Grand-Maître de l'Ordre du Mérite (2020)
Maison Souveraine : (1er Souverain) Grand-Maître de l'Ordre de l'Aigle (2018)
Maison Souveraine : (1er Souverain) Grand-Maître de l'Ordre du Mérite Ecologique (2019)
E.N.A.B. : Directeur honorifique de l'Ecole Nationale de l'Administration Bérémie (2019)

Diplômes et qualifications civiles :
Royaume du Maroc (Pour la Rép. Francaise) : Diplôme de la Prévention du Secours Civique niveau 1 (2014)
République Francaise : Diplôme national du Baccalauréat (2020)

Distinctions et fonctions officielles étrangères :
Empire de Karnia-Ruthenia : Chevalier de l'Ordre du Lion, Première Classe (2018)
Royaume de Martorey : Citoyen Noble du Royaume (2018)
Royaume du Soudan du Nord : Citoyen du Royaume
État de Vishwamitra : Membre Première Classe de l'Ordre du Service Diplomatique (2021)
État de Vishwamitra : Récipiendaire de la médaille commémorative du premier anniversaire de la monarchie Vishwamitrane (2021)
Empire de Karnia-Ruthenia : Colonel honoraire du régiment impérial et royal des Uhlans (2021)
Grand-duché de Flandrensis : Chevalier Grand-Croix de l'Ordre de la montagne fondante (2021)